Le coaching selon CoActim

Agir ensemble, en resserrant les liens

Dans une entreprise en changement, et des situations souvent complexes, le Coaching est un facteur de réussite pour le Management, agissant tel un facilitateur d’épanouissement pour les collaborateurs.

Le Coaching est un accompagnement qui permet au bénéficiaire de se découvrir et d’ouvrir le champ des possibles. Le Coaching permet d’avoir une lecture efficace des situations pour développer de nouvelles compétences et mieux maîtriser les problématiques.

Face aux difficultés professionnelles, c’est permettre au coaché de passer de la sensation d’impasse à l’ouverture d’une multitude de chemins.  C’est lui permettre de se sentir bien dans son environnement, pour décider au quotidien et assumer sa responsabilité professionnelle.

Dans une posture d’accompagnement collectif auprès des dirigeants et de leurs équipes, le Coaching permet également de développer le lien dans des rapports hiérarchiques que l’urgence des situations rend de plus en plus distants.  C’est permettre au Management de réfléchir au sens du quotidien professionnel et à une autre altérité afin de construire un lien durable dans son équipe et ainsi concilier l’économie et l’humain.

Le Coaching Multiculturel, c’est d’abord accompagner dans la découverte de son identité culturelle propre pour en apprécier les contours. C’est ensuite développer la compréhension des différences culturelles, en utilisant les orientations culturelles comme langage commun : notre relation au temps, au groupe, au pouvoir, à l’incertitude, nos modèles de communication, et nos modes de pensée.

Faire appel aux outils du coaching permet de rencontrer, comprendre, et communiquer, afin d’aider à vivre les situations interculturelles.

Méthodologie d’intervention en Coaching

Le mode d’intervention est systémique, interactionnel et stratégique, selon le modèle de l’Ecole de Palo Alto (Institut Grégory Bateson).

L’accompagnement professionnel individuel et collectif est orienté sur des objectifs organisationnels.  Il s’installe dans une démarche de conduite du changement au travers des étapes suivantes :

Cet accompagnement s’adresse en particulier à l’évolution d’organisations sous une contrainte interne ou externe, dont les enjeux et les intérêts sont multiples.  L’intervention est systémique et développe un regard interactionnel et circulaire.

L’approche systémique utilisée dans le questionnement du coaching permet au coaché d’appréhender son environnement dans l’entreprise comme un système.  Ce mode de questionnement est comme une lampe torche qui balaye la forêt à la nuit tombée et dévoile les arbres, un par un.  Cette méthode de questionnement permet au coaché d’identifier les acteurs de son écosystème, et les règles qui organisent cet écosystème.  C’est le repérage des acteurs pertinents de la relation, les acteurs qui sont au générique du film, ici et maintenant.

La personne est aussi en interaction avec son environnement.  L’analyse interactionnelle des situations vécues par le coaché lui permet de détecter les situations qui ne fonctionnent pas de manière répétée.  La lecture des situations par l’approche interactionnelle permet ainsi au coaché de percevoir les adaptations nécessaires pour optimiser son système d’action. Le coaching agit ainsi comme le liquide révélateur dans le développement de la photo représentant la scène du film.

On travaille en co-construction avec la personne sur sa compréhension de la situation pour qu’elle décide soit de modifier sa représentation du problème, soit de modifier l’attitude qu’elle a sur le problème.  On travaille à introduire un changement durable, où la personne maîtrise le changement, et retrouve sa souplesse adaptative.

L’objectif est d’augmenter la performance de la personne au service de l’organisation à laquelle elle appartient : qu’elle se sente bien dans son environnement professionnel et qu’elle puisse exercer pleinement son métier.

Le travail s’appuie sur

Organisation de la démarche

Une première réunion pour réaliser ensemble un diagnostic initial et préciser la problématique et sa demande.
Une réunion tripartite management-collaborateur-coach organisée afin de confirmer l’accord sur les objectifs et préciser des indicateurs de suivi.

Puis, de 6 à 10 sessions de coaching :

Les questionnaires utilisés par CoActim

Topologie des Talents

C’est une méthode d’analyse basée sur un questionnaire élaboré par l’Institut Map’UP qui permet de révéler le comportement socio-professionnel de chaque individu, celui où chacun cherchera naturellement à tendre vers son efficience professionnelle.

La Topologie des Talents révèle l’énergie dont dispose un individu sur 4 axes : l’intelligence émotionnelle, intelligence normative, intelligence rationnelle et intelligence instinctuelle. Elle met en évidence les dysfonctionnements auxquels il est soumis ou confronté dans son quotidien : il peut ainsi, seul ou en accompagnement auto-corriger sa posture pour retrouver les conditions d’harmonie nécessaires à son fonctionnement optimal.

Orientations Culturelles

Ce questionnaire (Cultural Orientation Framework – C.O.F., Philippe Rosinski) permet de mettre en évidence les habitudes culturelles de chacun en liaison avec les besoins des organisations (la relation au groupe, à la hiérarchie, au temps et les modes de communication).

La charte coaching « HEC Executive Coaching »

Par ailleurs, au titre de diplômée du cursus HEC Executive Coaching, Catherine Charmoille est signataire de la charte du coach « HEC Executive education ».

 

Voir les interventions